Skip to content

Haïti:RFI et la Chaîne de l’Espoir lancent un appel aux dons

22 janvier 2010

RFI a décidé de s’associer à la Chaîne de l’Espoir pour venir en aide aux enfants victimes du tremblement de terre en Haïti. Cette association médicale intervient dans le monde entier pour permettre à des enfants défavorisés d’être opérés par les plus grands chirurgiens.

Depuis 16 ans, La Chaîne de l’Espoir organise la venue en France d’enfants de pays défavorisés dont l’état de santé nécessite une intervention chirurgicale. À l’origine spécialisée dans la chirurgie cardiaque, La Chaîne de l’Espoir a progressivement étendu son champ de compétence : neurochirurgie, chirurgie orthopédique, chirurgie réparatrice, chirurgie viscérale… Les enfants qui bénéficient de ce programme sont pris en charge intégralement, du départ de leur pays jusqu’au retour dans leur famille.

Si la situation sanitaire le permet, La Chaîne de l’Espoir privilégie les soins des enfants sur place lors de missions permettant d’opérer, en peu de temps, de 10 à 20 enfants atteints de maladies relevant de la même pathologie. Les coûts sont ainsi moindres et surtout chaque enfant  reste dans son environnement, entouré des siens et se rétablit mieux.
 
En Haïti, les équipes de La Chaîne de l’Espoir opèrent sans interruption depuis le 16 janvier des cas souvent désespérés. Elles sont installées dans les blocs de la Clinique Lambert qui a été mise à leur disposition spontanément. Plus de mille blessés ont été pris en charge en 6 jours et  plus de trente opérations réalisées chaque jour. La clinique peut recevoir quotidiennement 150 personnes. Des tentes ont été installées à l’extérieur pour augmenter sa capacité d’accueil.
 
Une nouvelle équipe composée d’un chirurgien orthopédiste, d’un anesthésiste, d’un pharmacien et d’un infirmier doit partir en renfort le 23 janvier.
 
RFI et la Chaîne de l’Espoir font appel à votre générosité pour venir en aide aux victimes d’Haïti.

Publicités

Record de trafic pour le site internet de RFI

21 janvier 2010

En décembre 2009, le site RFI (Radio France Internationale), www.rfi.fr , enregistre un record de trafic de plus de 4 millions de visites dans le mois, soit une augmentation de 34% sur le mois précédent.

Bravo à toute l’équipe de RFI.fr.

Sénégal:RFI ouvre des relais FM à Bakel et Mbacké

19 janvier 2010

Radio France International (RFI) peuvent être écoutés en FM dans les villes de Bakel (Est) et de Mbacké (centre) depuis le 1-er janvier avec l’ouverture de deux nouveaux relais dans ces localités, annonce un communiqué reçu à l’APS.

A Mbaké ‘’la radio mondiale’’ est sur 100,2Mhz, précise la même source, ajoutant qu’une population de près d’un million d’habitants est desservie.

Elle ajoute qu’à Bakel sur 98.2 FM, chef lieu de département, proche des frontières malienne et mauritanienne, le relais desset une population de 250 000 habitants.

‘’Ces deux relais s’ajoutent aux 6 émetteurs FM de RFI en service au Sénégal : Dakar), Kaolack, Saint-Louis, Thiès, Tambacounda et Ziguinchor’’, mentionne le communiqué.

Il rappelle que RFI dispose de 166 relais FM dans le monde dont 107 en Afrique et dans l’Océan Indien et qu’elle est ‘’la 4-ième radio en termes d’audience’’ au Sénégal, après les radios locales.

Tremblement de terre en Haïti:une émission spéciale quotidienne sur RFI

15 janvier 2010

A partir de lundi 18 janvier RFI met en place une émission quotidienne à destination de ses auditeurs haïtiens, en français et en créole, de 8h10 heure locale (13h10 temps universel) à 9h heure locale (14h temps universel).

Cette émission, animée par Jacques Allix et Eric Amiens, ouvre les antennes de RFI aux organisations gouvernementales et non gouvernementales qui opèrent sur le terrain ainsi qu’à la diaspora haïtienne où qu’elle soit dans le monde, pour assister les populations touchées par le séisme.

La coupe d’Afrique des Nations sur RFI

11 janvier 2010

RFI met en place un dispositif exceptionnel et plonge les auditeurs au cœur de la compétition grâce à ses dix envoyés spéciaux.Les 32 matchs seront retransmis en direct sur l’antenne Afrique et commentés par les journalistes RFI depuis les stades de Luanda, Cabinda, Benguela et Lubango.

Joseph Antoine Bell, ancien gardien de but de l’équipe du Cameroun et champion d’Afrique, est le consultant exclusif de RFI. Sa chronique quotidienne et ses interventions en direct pendant les rencontres offrent aux auditeurs les analyses précieuses d’une des figures du football africain.De plus, tous les jours, des « journaux de la CAN » feront le point en 6 minutes sur l’actualité de la compétition.Mondial sports, le magazine hebdomadaire de la rédaction de RFI sur l’actualité sportive, sera réalisé en direct de Luanda tout au long de la Coupe et consacré à l’événement.Les rédactions en anglais et en portugais de RFI couvrent également la compétition sur l’antenne et le web avec chacune un envoyé spécial.

www.rfi.fr : C’est bien le site francophone de référence sur la CAN 2010. Il donnera toutes les informations indispensables pour suivre cet événement sportif majeur en ce début d’année. Les internautes du monde entier pourront suivre en direct tous les matches grâce au « but par but ». La feuille de match (score, cartons, buts…) pour les 32 rencontres ainsi que les résultats et les classements sont actualisés en temps réel. Deux envoyés spéciaux de la rédaction web proposent quotidiennement des chroniques, des reportages, des interviews, des photos.

Les internautes pourront également poser toutes leurs questions aux envoyés spéciaux et aux consultants de RFI qui y répondront en direct.Les rubriques du site consacrées à la CAN:

  • « La compétition » permet de suivre le calendrier, la composition des groupes, les résultats et les classements des équipes, des buteurs.« Les équipes » : présentation des 16 équipes engagées et leur parcours de qualification, les fiches de chaque joueur, de chaque sélectionneur, les statistiques…
  • « La légende de la Coupe d’Afrique des Nations » : véritable encyclopédie de la CAN, cette rubrique fait revivre le palmarès, les temps forts, les buteurs et les résultats de tous les matches depuis la 1ère édition de la Coupe en 1957.
  • « Le Passeport pour la CAN » : ce document, réalisé par RFI donne toutes les infos et toutes les statistiques pour suivre l’édition 2010. il est à télécharger sur le site (www.rfi.fr).

Après l’échec de la grève,le temps est venu de reconstruire RFI

11 janvier 2010

Par Marc Bouvier,Gilles Roche,Giovanni Lombardo de www.rfienaction.com

L’année qui vient de s’achever a été bien chargée et difficile pour RFI,il y a un an jour pour jour la direction de la « radio mondiale » présentait son « plan social » qui prévoyait 206 suppressions de postes et la fermeture de six rédactions en langues étrangères,ce plan a provoqué la plus longue grève de l’audiovisuel publique depuis 1968,mais finalment grâce au combat légitime de l’intersyndicale et de ses actions en justice,cette direction,dont le seul but est de casser l’entreprise a été contrainte à revoir sa copie en supprimant les points discriminatoires entre les salariés du service en français et ceux qui travaillent pour les langues.

Mais la lutte au sein de RFI malheursement continue car le plan de départs volontaires prévoyait le nombre de 201 départs mais en realité les salariés qui ont présenté le dossier pour partir ont été plus nombreux que prévu,soit 270.

L’ECHEC DE LA GREVE,UN MESSAGE POUR L’INTERSYNDICALE

Le 7 janvier dernier,tout juste après la fin de la trêve des confiseurs,l’intersyndicale a lancé un appel à la grève « illimitée » afin que la direction laisse partir tous ceux qui ont demandé de quitter RFI,cette fois la grève a été un échec pour la SNJ,CGT et FO,force est de constater qu’elle a été suivie seulement par 15 employés sur 1100,soit le 2% de la masse salariale de « la radio mondiale »;l’impact à l’antenne de ce mouvement de grève a été toutafais minime.

Il est très important de comprendre que derriere les 69 recalés du volontariat chez RFI il y a un projet de vie frustré et méprisé par la direction,mais il est aussi necessaire admettre que une radio,comme RFI,ne sera pas capable de survivre longtemps dans un « climat de guerre permanente ».La donne a changé chez RFI et les manifestations monstres de l’hiver et du printemps dernier sont qu’un lointain souvenir.Les salariés de RFI n’ont plus envie ni de faire grève,ni de manifester mais d’essayer de reconstruire l’antenne.Desormais chaque appel à la grève devient logiquement contre-productif.

L’échec de ce dernier mouvement de grève doit faire comprendre à l’intersyndicale que à RFI il y a certainement des centaines de salariés frustrés voir déçus de l’atmosphère pénible au sein de leur station mais ces salariés sont aussi soucieux de reprendre leur travail avec serenité.Le risque qui court l’intersyndicale est de s’éloigner paradoxellement de ses adhérentes en mettant dangereusement en cause sa représentativité chez RFI et de transformer la victoire remportée ces derniers mois dans « une victoire à la Pyrrhus ».

VERS UN DIALOGUE FRANC ET FECOND AVEC LA CFDT-RFI

Il est vital pour la CGT,SNJ,FO de RFI de trouver des nouvelles actions de lutte et ansi de renouer le dialogue syndicale avec l’autre syndicat fort de RFI c’est-à-dire la CFDT,organisation syndicale dont la majeure partie des ses adhérents travaillent au service Afrique qui reste l’épine dorsale de Radio France Internationale,radio écoutée pour le 80% dans le continent noir .Il y a quelques semaines,l’Intersyndicale a qualifié « à juste titre » la CFDT de « traître » et de « cheval de Troie de la direction »,de mots très dur qui nous pouvons comprendre en raison du climat social tendu.Logiquement il est comprensible que l’intersyndicale s’est sentie trahie par le ralliement de la CFDT à la direction,mais maintenant un échange sincere d’idées entre CGT,SNJ,FO et la CFDT doit devenir la pierre angulaire dans les relations sociales au sein de l’entreprise .

SOLIDARITE’ MUTUELLE ENTRE SALARIES DE RFI ET FRANCE 24

Enfin,il est souhaitable que soit planifié un vraix rapprochement entre les syndicats de RFI et de France 24,dans une lettre adressée à la redaction de RFIENACTION.COM,Maximilien de Libera délégué CFE-CGC et représentant au comité d’entreprise de France24,  non seulement témoigne la solidarité des salariés de France 24 envers le combat des employés de RFI mais aussi il espere que les syndicats de deux entreprises « auront l’occasion de travailler côte à côte pour la défense des intérêts communs ».

L’APPEL DE RFIENACTION.COM

Le mandat de l’équipe directionnelle de RFI se termine en 2013,d’ici cette date il est impensable de vivre avec ce bras de fer sans cesse renouvelé,pour cela nous lançons un double appel :

  • L’appel à l’Intersyndicale,afin qu’elle puisse continuer avec pragmatisme sa lutte legitime pour la défense des salariés et des conditions de travail chez RFI mais au même temps elle doit commencer à dialoguer avec la direction tout en évitant chaque tentative de mettre en cause sa légitimité.
  • Un appel à la direction,afin qu’elle soit capable d’apaiser le climat de tension et de guerre civile.Rfi est une entreprise desormais déchirée,le rôle le plus important d’une direction responsable est celui de développer la maison tout en limitant les conflits internes .

Il est necessaire plus que jamais reconstruire RFI,pour bâtir une radio plus forte avec une ligne éditoriale cohérente et pertinente.Rfi doit avoir une stratégie éditoriale claire plutôt que de créer un monstre hybride, sans logique éditoriale.Nous espérons que en 2010 la direction soit vraiment capable de reconstruire et de reformer cette belle radio.En 2009 Radio France Internationale a vivoté,en 2010 en revanche RFI doit retourner à vivre.

Les projets de la direction « plusieurs fois annoncés » doivent enfin se concrétiser :

  • La signature du contrat d’objectifs et de moyens (COM),qui tarde à arriver:l’absence de  tel contrat,non seulement nous empêche d’analyser la strategie à long terme soit de RFI et de France24,mais elle provoque aussi un manque de lisibilité budgétaire sur comment les environs 315 millions d’euros seront répartis entre les différents acteurs de l’audiovisuel extérieur de la France (RFI,Monte Carlo Doualiya,France24, TV5Monde)
  • La consolidation de l’antenne en français
  • Le développement de RFI en anglais,espanol,portougais
  • Etablir une stratégie pertinente pour la filiale arabophone Monte Carlo Doualiya
  • Le lancement du service en swahili repoussé à maintes reprises
  • La conviction que le chinois,le persan et le russe restent pour RFI des enjeux prioritaires:en Chine en Russie mais aussi en Iran,ou il n’y a pas de liberté de presse
  • La mise en place de synergies avec France 24

LA RENEGOCIATION DE LA CONVENTION COLLECTIVE

L’année 2010 s’annonce « cruciale  » pour RFI aussi en raison de la renégociation de la  convention collective desormais caduque  suite à la dissolution de l’Association des employeurs de l’audiovisuel public,ex chambre patronale du secteur.Pour les syndicats, cette renégociation a pour but de remettre en cause le paritarisme des commissions salariales et les grilles de salaires indexées sur l’indice de l’audiovisuel public (notamment les changements d’échelons garantis), de supprimer des métiers jugés superflus et de revenir sur un certain nombre d’acquis sociaux (jours de congés spéciaux, maladie, organisation du travail, indemnités de départ à la retraite,…).

La reconstruction de RFI est indispensable,mais sur le dossier de « la renégociation de la  convention collective » nous préconisons une lutte responsable mais sans merci.

En 2010 RFI doit signé sa reprise,car il est impossible de penser un audiovisuel extérieur fort avec RFI en situation de faiblesse.Nous souhaitons la fin des polémiques stériles et la mise en place d’actions concrètes.

CAN-2010: RFI obtient les droits de diffusion

8 janvier 2010

Radio France Internationale (RFI) a annoncé vendredi avoir obtenu les droits de diffusion de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2010), ce qui permettra aux auditeurs de suivre toutes les compétitions là où la radio possède des émetteurs.

« Dans un contexte économique difficile, malgré l’explosion des droits de retransmission, il était impensable que RFI soit absente de la CAN Angola 2010 » explique la radio publique dans un communiqué.

« La direction a mené des négociations avec détermination afin de répondre aux attentes de son public africain. Celles-ci viennent d’aboutir avec succès », se félicite la radio, qui a noué un partenariat avec le groupe international LC2-Afnex.

Tous les matches seront donc retransmis en direct sur l’antenne Afrique depuis les stades de Luanda, Cabinda, Benguela et Lubango.