Skip to content

RFI, le labo de l’Elysée

18 septembre 2009

avec L’EXPRESS.FR

L’Elysée s’inquiète de la dégradation du climat social à Radio France Internationale et de l’effet tache d’huile que pourrait avoir ce conflit sur l’ensemble de l’audiovisuel public. C’est ainsi que le cabinet de Nicolas Sarkozy a décidé de consulter un petit nombre de personnalités de l’audiovisuel, dont l’ancien président du CSA Hervé Bourges, qui occupa au début des années 1980 la présidence de RFI, maison qu’il connaît donc bien.

Tenaces, Christine Ockrent et Alain de Pouzilhac, les dirigeants du pôle Audiovisuel extérieur de la France (AEF), formé de RFI, France 24 et TV 5 Monde, ont tout tenté pour imposer leur plan de restructuration, à l’origine d’une crise à RFI, à l’intensité jamais vue. Un véritable laboratoire pour l’Elysée, puisque la prochaine étape s’appelle France Télévisions, avec, à la clef, des restructurations lourdes dont Patrick de Carolis a posé les jalons.

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :